mercredi 23 août 2017  
Persécutions    Connexion   
Persécutions... Réduire
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
PRIÈRE POUR LES ENNEMIS
Première « martyre chrétienne » en Arabie saoudite
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
Campagne de presse contre les chrétiens en Algérie
Attentat dans une église de Bagdad: 58 morts et 78 blessés
Le prix à payer par Joseph Fadelle
"NOS" FRERES MUSULMANS ?
Les 4 chrétiens devant le juge ce 28/11 en Algérie
N'AYEZ PAS PEUR!
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
Persécution en Grande-Bretagne de musulmans devenus chrétiens
Des voix s'élèvent pour dénoncer la persécution des chrétiens
Harcèlement de la jeune Habiba Kouider
SILENCE!!! On tue des chrétiens en Inde, en Irak et...
Veillée de prière et de solidarité du 09/12/10
Informations sur les églises de BEJAIA par Mustapha
L'Algérie et la liberté de culte
Situation des Chrétiens en Algérie
Les Chrétiens du Nil ou les fidèles parmi les fidèles malgré la persécution
"Is this Islam?" You decide
L'insulte, autre forme de persécution, en France même
Nouveau carnage de chrétiens coptes en Egypte
La FIN du dialogue islamo-chrétien ?
En Iran les conversions au Christ Sauveur se multiplient
Directeur radié pour sa foi en Christ
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Soudan appel à l'aide: chrétiens enlevés et crucifiés
La persécution des chrétiens aujourd'hui dans le monde
ALGERIE : ENTREE EN APPLICATION DES LOIS SUR LES CULTES NON MUSULMANS
Converti égyptien
Les autorités algériennes ne sont pas en reste
LETTRE DE MOUSSA SAYED À TOUS LES CHRETIENS
Un député Afghan demande l'exécution des chrétiens d’origine musulmane
3ème veillée de prière pour les chrétiens persécutés
Procès d'un Egyptien demandant d'être reconnu chrétien ce 2/09
Interview de MUSTAPHA KRIM, président de l'Eglise protestante d'Algérie
Persécution des chrétiens en Algérie (suite 3)
Jésus est musulman...?
Communiqué de Mustapha Krim, président de l'Eglise Protestante d'Algérie
appel
Pakistan: Viol et assassinats de femmes et de jeunes filles chrétiennes
Situation des chrétiens en Algérie
La persécution des chrétiens en Algérie, suite 2
Au Sri-Lanka qui persécute-t-on, au Maroc qui expulse-t-on?
Indonésie - Plus de 1.000 enfants catholiques du Timor Est « enlevés » et islamisés
Pauvre Algérie
Le pape dénonce les persécutions contre les chrétiens
Une église en Indonésie fait appel à l'ONU
Médias: "Affrontements interconfessionnels", "Incidents entre chrétiens et musulmans" = assassinat de chrétiens et églises incendiées
Pakistan: persécutions (Complément à l'article du 02/08/09)
Après le Pape, des évêques se prononcent clairement ALLELUIA!
Assassinat d'un chrétien syro-catholique malgré le paiement d'une rançon
Des croix couvertes de sacs poubelle en Tunisie
La persécution des chrétiens en Algérie, suite...
ASIA BIBI a passé son 2ème Noël en prison
Les Coptes encore et toujours...
Un prêtre face à la justice à Oran pour avoir célébrer...
La mort ou la fuite pour les chrétiens de Mossoul: silence médiatique et absence de prières pour les persécutés
L'assassinat en Turquie d'un prélat catholique
Le cardinal Tauran au Pakistan pour ASIA
Un jeune marocain chrétien, condamné à 30 mois de prison, est tabassé en prison
Un jeune copte égyptien est déclaré musulman puis apostat
TOUCHE PAS AU PASTEUR: LA YADJOUZ ! (Interdit)
Petite chronique des persécutions
Rassemblement de soutien aux chrétiens persécutés en Algérie et en terre d’Islam
Le cardinal Tauran : "La communauté chrétienne est la plus persécutée au monde"
Cent mille chrétiens sont assassinés chaque année en raison de leur foi
L'acharnement sur les chrétiens d'Algérie vu par deux journalistes
Regard kabyle sur les chrétiens en DHIMMITUDE
Pour faire diversion en Algérie, HARO sur les chrétiens...
N'ayez pas peur!
Un chrétien tué à Gaza
Deux chrétiens crucifiés en Côte d'Ivoire
Des étudiants menacés d’expulsion par l’Etat algérien
TROIS CHRETIENS CONDAMNES EN ALGERIE
Semaine Sainte et passion des chrétiens en Irak
Persécution ou arbitraire ?
Mgr Bernard Podvin : "N'oubliez pas les chrétiens d'Orient"
Le soutien d'un simple laïc à Saïd Moussa
ABDUL RAHMAN risque la peine de mort pour s'être converti au christianisme.
Pour soutenir les chrétiens persécutés, le 08/02/12
Cachez cette croix que ne saurait voir l'Islam
Persécutés ces coptes égyptiens scandent sans fin « Ieshua ! Ieshua ! »
Situation des chrétiens en terre d'Islam: 1-2-3 novembre 07 à 19h30
Liberté religieuse en Egypte
Persécution administrative en Algérie (Kabylie)
Nouvelles concernant la persécution des chrétiens
La MALAISIE n'est pas en reste dans la persécution des chrétiens
Notre ami le roi
Des évêques du Canada, de Belgique et de Suisse défendent les chrétiens persécutés
Une Saoudienne convertie au christianisme s'enfuit de son pays
Nigéria : début septembre, plus de 100 chrétiens assassinés
Au Maroc emmenez des euros mais pas des Bibles
Prions pour SIAGHI ABDELKRIM, Algérien d'Oran
Bilan 2012 d'actes de christianophobie en France
PAKISTAN - Couple chrétien enlevé et converti à l’islam : retenu en otage pour assassiner un autre chrétien considéré blasphémateur
Blocus d'un village copte égyptien par les salafistes. Ils exigent la destruction de l'église
Fatima, une Yéménite, déclarée folle à cause de sa conversion
Au Pakistan les assassins sont des héros...
Un musulman ne peut pas se convertir
MENACES sur les Coptes
Un martyr chrétien toutes les cinq minutes
Pakistan : un chrétien accusé de blasphème meurt en prison
Encore un assassinat de Coptes
Un observatoire contre la descrimination des chrétiens
En Egypte on menace de détruire des églises
Prescrire de tuer les apostats a permis à l'islam de survivre à Muhammad
N'oublions pas nos frères persécutés du Maroc
PAKISTAN - Viols et tortures sur des enfants chrétiens : "nettoyage ethnique et religieux"
Persécution d'un jeune imam converti au catholicisme
Enlevement à Khartoum d'une musulmane baptisée
CHRISTIANOPHOBIE
Nouvelles de la ligne de front des persécutions: Nigéria, Turquie, Égypte
Rumeur sur l'exécution du pasteur Youcef en Iran
Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne
Persécution toujours, au Pakistan encore
Affrontements entre coptes, islamistes et police: 24 morts, 150 blessés
Oseront-ils exécuter Asia BIBI au Pakistan?
Les attaques contre le Christ se multiplient en France
Le sort des chrétiens en Égypte
Il y a des centaines d'ASIA BIBI au Pakistan
2 chrétiens du Pakistan abattus
Syrie. En zone jihadiste, les chrétiens sont soumis à plusieurs règles du pacte d'Umar
Le pape va canoniser les 800 martyrs d'Otrante
Pakistan: chaque année 700 jeunes chrétiennes sont enlevées et islamisées de force
SYRIE - Les chrétiens, cibles de bandes armées incontrôlées
Fr Edouard Divry o. p. "Pour honorer le martyrologue interreligieux"
Joseph témoigne à visage découvert
Le futur président islamiste d'Egypte dit aux Coptes:
Qui persécute, qui assassine, qui stigmatise les chrétiens
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

Persécution et combat spirituel

La persécution des chrétiens dans le monde, en particulier dans les pays musulmans appliquant plus ou moins la charia, fait que les nouvelles tombent presque chaque jour et il nous est difficile de les signaler. Nous croyons que l'un des blogues les plus exhaustifs sur la question est l'observatoire de la Christianophobie; auquel il est possible de s'abonner ou de recevoir un exemplaire gratuit.

 Imprimer   

Tous les articles | Archives | Recherche

samedi 19 avril 2014
Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne
By NDK @ 04:25 :: 7221 Views :: 1 Comments :: Article Rating :: Persécutions...
 

Les appels à la prière pour les chrétiens persécutés sont plutôt rares dans nos églises  et sur les sites catholiques officiels (VOIR) (pour éviter de "stigmatiser" ?). Pourtant Mgr Ginoux, évêque de Montauban, sur le site de son diocèse, disait en 2009 : "Mais comment pourrions-nous abandonner nos frères ? Aimons-les, prions pour eux, soutenons-les et regardons-les comme le visage du Christ crucifié". Les intentions de prières sont nombreuses, mais restent liées à des notions qui restent abstraites pour la plupart des fidèles: la paix, la justice, l'entente entre les peuples, le racisme, les droits des sans papiers, l'accueil, etc. Mais les faits concrets de persécutions, leur nature, leur origine, sont absents. On oublie ces passages du Nouveau Testament:

- "Pierre était gardé en prison tandis que l'Eglise priait Dieu pour lui ardemment" Actes 12; 5.

- "Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez dans les liens avec eux, de ceux qui sont maltraités, vous aussi qui avez un corps." (Hébreux 13:3).

Aujourd'hui des chrétiens sont torturés, massacrés, les jeunes filles enlevées, violées. Dans les contrées des premières Églises du Christianisme, ces chrétiens victimes d'un nettoyage religieux sont contraints à l'exil. Dans l'indifférence la plus totale le christianisme disparait progressivement de ces régions. Où sont les "ardentes prières" de leurs frères?

En février 2010 un article de "Notre-Dame de Kabylie" le signalait, avec un effroyable bilan des persécutions (VOIR). En octobre 2011 ce bilan était actualisé (LIRE), et complété en novembre 2013 par des formes "plus douces" de persécutions en Europe (CF). Le site "L'observatoire de la christianophobie" (CF2) nous informe régulièrement de cette triste réalité en Europe et dans le monde, réalité objet du silence le plus total dans les médias dominants.

 
Copie du témoignage paru sur le site "Radio Vaticana"

La version audio s'obtient via le lien http://media01.radiovaticana.va/audiomp3/00423807.MP3

 

 NOTE : Comme chaque année Mohammed-Christophe Bilek (fondateur de Notre-Dame de Kabylie) et l'association "Notre-Dame de Kabylie" étaient présents à la « Nuit des témoins », mentionnée ci-dessous.

Entretien- Un chrétien sur dix dans le monde doit être prêt à payer le simple fait d’appartenir au Christ. Des chrétiens qui sont quotidiennement humiliés et persécutés. C’est le constat fait par l’AED, l’Aide à l’Eglise à détresse. Pour leur rendre hommage, l’AED organise depuis six ans la « Nuit des témoins ». Pendant plusieurs jours, de grands témoins d’Irak, de Centrafrique, ou encore d’Egypte ont rencontré les fidèles à Strasbourg, Marseille, et Bordeaux. Ce vendredi ils sont à Paris où l’évènement se terminera par une messe et une veillée à la cathédrale Notre-Dame.

Parmi eux, il y a la religieuse syrienne Raghida. Docteur en sciences de l’éducation, elle a été à la tête de l’école du patriarcat gréco-catholique à Damas, la capitale syrienne. Aujourd’hui, elle vit en France. Sa mère et ses six frères et sœurs sont toujours en Syrie, où leurs vies sont tous les jours en danger et où ils subissent de nombreuses pressions. Elle est interrogée par Audrey Radondy 
RealAudioMP3 

"
Dans les villes ou villages qui sont occupés par les éléments armés, les djihadistes et tous les groupes musulmans extrémistes proposent aux chrétiens soit la chahada (la profession de foi musulmane, ndlr) soit la mort. Quelques fois, on demande une rançon. Donc, c’est entre la chahada, la rançon ou la mort. C’est impossible de renier leur foi donc, ils subissent le martyr. Et le martyr d’une façon extrêmement inhumaine, d’une extrême violence qui n’a pas de nom. Si vous voulez des exemples, à Maaloula, ils ont crucifié deux jeunes gens parce qu’ils n’ont pas voulu dire la chahada. Ils disent « alors, vous voulez mourir comme votre maître en qui vous croyez. Vous avez le choix : soit vous dites la chahada, soit vous êtes crucifiés». Et bien non, on sera crucifié. Il y en a un qui a été crucifié devant son papa. On a même tué son papa. Ce qui s’est passé par exemple à Abra, dans la zone industrielle, dans la banlieue de Damas. Au fur et à mesure où on entrait dans la ville, on commençait à tuer les hommes, les femmes et les enfants. Et après le massacre, on prenait les têtes et on jouait au foot avec leurs têtes. En ce qui concerne les femmes, on prenait leurs bébés et on les accrochaient aux arbres avec leurs cordons ombilicaux. Heureusement, l’espérance et la vie est plus forte que la mort. Après une accalmie et la reprise de l’armée de la ville, on fait des messes de requiem, on continue et la prière se fait encore plus intense. 

Et donc face à ces atrocités, comment arrivent-ils à vivre au quotidien ? 
Ils vont dans des endroits un peu plus calmes parce que les combats se concentrent dans des régions ou dans des villes. Les gens se dirigent vers des zones plus calmes, soit chez des parents soit chez des amis. Les denrées alimentaires manquent. Dans certains endroits, il y a quelques légumes mais ils sont hors prix parce que la vie a augmenté de 500%, pour ne pas dire plus. Il y en a certains qui touchent encore un petit salaire. Il y a encore certains fonctionnaires qui se rendent à leur travail à leurs risques et périls. Ils ne savent pas si en allant à leur travail, ils retourneront vivants ou pas. Et c’est la même chose pour les jeunes qui vont à l’école ou à l’université, puisque pour ne pas laisser les gens dans le sentiment d’attendre la mort, il y a des institutions qui continuent avec ceux qui peuvent y accéder. Il y a une solidarité qui s’est créée entre les personnes. Lorsque le carburant, le gaz, l’électricité et même le pain manquent, les voisins se prêtent entre eux. Le plus grand souci, c’est le souci des enfants. 

Comment les chrétiens arrivaient à vivre avant cette guerre ? 
La Syrie est un pays laïc, au plein sens du terme. Il y avait une convivialité entre chrétiens et musulmans. Donc, ils s’acceptaient, ils vivaient dans la simplicité. Malheureusement, les évènements sont arrivés. Au début, ils se soutenaient encore. Même jusqu’à présent, toute la minorité qui est neutre continue à se soutenir. On vit tout le temps dans la peur et dans la crainte. Avant ces évènements, on vivait très bien. C’est le seul pays où les chrétiens pouvaient pratiquer, sortir et venir. Il y avait une sécurité qui ne se trouve dans aucun autre pays avoisinant. Les Églises s’entraidaient entre elles. Dès fois, on faisait des processions ensemble, entre orthodoxes et catholiques. Les chrétiens étaient chrétiens. On ne regardait pas la confession et le rite. Il y avait vraiment une entente extraordinaire. Hélas, actuellement, ce n’est plus le cas. Il y a deux tiers des chrétiens qui ont déjà quitté le pays. Et déjà, on n’était pas nombreux.
Après les menaces et le massacre de Maaloula, les chrétiens on dit : « Notre tour va arriver. Donc, sauvons les enfants ». Malgré les appels des patriarches et de notre Pape qui disaient « Non, il ne faut pas quitter. Il faut rester là. Il faut témoigner ». Mais ceux qui restent vraiment, ce sont les gens qui n’ont pas les moyens de partir et qui se sont vus refuser leurs visas

Et en ce qui concerne votre famille ?
J’ai fait deux invitations à ma maman pour venir en France mais par deux fois, le visa a été refusé. Mes deux frères aussi comme d’autres parents, voisins ou amis. Ils ont aussi essayé mais leur visa a été refusé. Comment aider ces chrétiens ? On ne les protège pas parce qu’ils se sentent abandonnés et on ne les laisse pas partir. Ceux qui restent sont vraiment en danger. 

Et quelles sont malgré tout vos raisons d’espérer ?
Le Seigneur ne nous abandonnera pas. Il va y avoir des hommes de bonne volonté comme il y en a encore qui travaillent et qui œuvrent pour le retour de la paix, pour soutenir, pour aider, pour aller sur place, mener des actions et témoigner de la fraternité malgré la politique. Ils continuent à prier et ils disent «personne ne meurt avant son heure ». Mais notre pays va se redresser, se reconstruire, rebondir et il redeviendra encore plus fort qu’avant. La solidarité est plus forte qu’avant. Notre attachement au Christ et à notre foi sera encore plus fort qu’avant.

Pour terminer, est-ce que vous voulez ajouter quelque chose ou lancer un appel ?
J’en appelle aux protagonistes, surtout français, parce que la France a une influence extrêmement puissante sur les autres. J’appelle donc ces protagonistes à repenser aux droits de l’homme et à la dignité de l’homme. Je redis aussi à tous mes compatriotes qu’il y a des personnes qui pensent à eux et qui prient pour eux. Donc, qu’ils ne désespèrent pas. 

Comments
comment @ jeudi 4 septembre 2014 15:20
Comments from the following blog entry: http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/09/04/la-mort-ou-la-fuite-pour-les-chretiens-de-mossoul-silence-mediatique-et-absence-de-prieres-pour-les-persecutes/

Only registered users may post comments.
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie