mercredi 23 août 2017  
Persécutions    Connexion   
Persécutions... Réduire
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
PRIÈRE POUR LES ENNEMIS
Première « martyre chrétienne » en Arabie saoudite
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
Campagne de presse contre les chrétiens en Algérie
Attentat dans une église de Bagdad: 58 morts et 78 blessés
Le prix à payer par Joseph Fadelle
"NOS" FRERES MUSULMANS ?
Les 4 chrétiens devant le juge ce 28/11 en Algérie
N'AYEZ PAS PEUR!
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
Persécution en Grande-Bretagne de musulmans devenus chrétiens
Des voix s'élèvent pour dénoncer la persécution des chrétiens
Harcèlement de la jeune Habiba Kouider
SILENCE!!! On tue des chrétiens en Inde, en Irak et...
Veillée de prière et de solidarité du 09/12/10
Informations sur les églises de BEJAIA par Mustapha
L'Algérie et la liberté de culte
Situation des Chrétiens en Algérie
Les Chrétiens du Nil ou les fidèles parmi les fidèles malgré la persécution
L'insulte, autre forme de persécution, en France même
"Is this Islam?" You decide
Nouveau carnage de chrétiens coptes en Egypte
La FIN du dialogue islamo-chrétien ?
En Iran les conversions au Christ Sauveur se multiplient
Directeur radié pour sa foi en Christ
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Soudan appel à l'aide: chrétiens enlevés et crucifiés
La persécution des chrétiens aujourd'hui dans le monde
ALGERIE : ENTREE EN APPLICATION DES LOIS SUR LES CULTES NON MUSULMANS
Converti égyptien
Les autorités algériennes ne sont pas en reste
LETTRE DE MOUSSA SAYED À TOUS LES CHRETIENS
Un député Afghan demande l'exécution des chrétiens d’origine musulmane
3ème veillée de prière pour les chrétiens persécutés
Procès d'un Egyptien demandant d'être reconnu chrétien ce 2/09
Interview de MUSTAPHA KRIM, président de l'Eglise protestante d'Algérie
Persécution des chrétiens en Algérie (suite 3)
Jésus est musulman...?
Communiqué de Mustapha Krim, président de l'Eglise Protestante d'Algérie
appel
Pakistan: Viol et assassinats de femmes et de jeunes filles chrétiennes
Situation des chrétiens en Algérie
La persécution des chrétiens en Algérie, suite 2
Au Sri-Lanka qui persécute-t-on, au Maroc qui expulse-t-on?
Indonésie - Plus de 1.000 enfants catholiques du Timor Est « enlevés » et islamisés
Pauvre Algérie
Le pape dénonce les persécutions contre les chrétiens
Une église en Indonésie fait appel à l'ONU
Médias: "Affrontements interconfessionnels", "Incidents entre chrétiens et musulmans" = assassinat de chrétiens et églises incendiées
Pakistan: persécutions (Complément à l'article du 02/08/09)
Après le Pape, des évêques se prononcent clairement ALLELUIA!
Assassinat d'un chrétien syro-catholique malgré le paiement d'une rançon
Des croix couvertes de sacs poubelle en Tunisie
La persécution des chrétiens en Algérie, suite...
ASIA BIBI a passé son 2ème Noël en prison
Les Coptes encore et toujours...
Un prêtre face à la justice à Oran pour avoir célébrer...
La mort ou la fuite pour les chrétiens de Mossoul: silence médiatique et absence de prières pour les persécutés
L'assassinat en Turquie d'un prélat catholique
Le cardinal Tauran au Pakistan pour ASIA
Un jeune marocain chrétien, condamné à 30 mois de prison, est tabassé en prison
Un jeune copte égyptien est déclaré musulman puis apostat
TOUCHE PAS AU PASTEUR: LA YADJOUZ ! (Interdit)
Petite chronique des persécutions
Rassemblement de soutien aux chrétiens persécutés en Algérie et en terre d’Islam
Le cardinal Tauran : "La communauté chrétienne est la plus persécutée au monde"
Cent mille chrétiens sont assassinés chaque année en raison de leur foi
L'acharnement sur les chrétiens d'Algérie vu par deux journalistes
Regard kabyle sur les chrétiens en DHIMMITUDE
Pour faire diversion en Algérie, HARO sur les chrétiens...
N'ayez pas peur!
Un chrétien tué à Gaza
Deux chrétiens crucifiés en Côte d'Ivoire
Des étudiants menacés d’expulsion par l’Etat algérien
TROIS CHRETIENS CONDAMNES EN ALGERIE
Semaine Sainte et passion des chrétiens en Irak
Persécution ou arbitraire ?
Mgr Bernard Podvin : "N'oubliez pas les chrétiens d'Orient"
Le soutien d'un simple laïc à Saïd Moussa
ABDUL RAHMAN risque la peine de mort pour s'être converti au christianisme.
Pour soutenir les chrétiens persécutés, le 08/02/12
Cachez cette croix que ne saurait voir l'Islam
Persécutés ces coptes égyptiens scandent sans fin « Ieshua ! Ieshua ! »
Situation des chrétiens en terre d'Islam: 1-2-3 novembre 07 à 19h30
Liberté religieuse en Egypte
Persécution administrative en Algérie (Kabylie)
Nouvelles concernant la persécution des chrétiens
La MALAISIE n'est pas en reste dans la persécution des chrétiens
Notre ami le roi
Des évêques du Canada, de Belgique et de Suisse défendent les chrétiens persécutés
Une Saoudienne convertie au christianisme s'enfuit de son pays
Nigéria : début septembre, plus de 100 chrétiens assassinés
Au Maroc emmenez des euros mais pas des Bibles
Prions pour SIAGHI ABDELKRIM, Algérien d'Oran
Bilan 2012 d'actes de christianophobie en France
PAKISTAN - Couple chrétien enlevé et converti à l’islam : retenu en otage pour assassiner un autre chrétien considéré blasphémateur
Blocus d'un village copte égyptien par les salafistes. Ils exigent la destruction de l'église
Fatima, une Yéménite, déclarée folle à cause de sa conversion
Au Pakistan les assassins sont des héros...
Un musulman ne peut pas se convertir
MENACES sur les Coptes
Un martyr chrétien toutes les cinq minutes
Pakistan : un chrétien accusé de blasphème meurt en prison
Encore un assassinat de Coptes
Un observatoire contre la descrimination des chrétiens
En Egypte on menace de détruire des églises
Prescrire de tuer les apostats a permis à l'islam de survivre à Muhammad
N'oublions pas nos frères persécutés du Maroc
PAKISTAN - Viols et tortures sur des enfants chrétiens : "nettoyage ethnique et religieux"
Persécution d'un jeune imam converti au catholicisme
Enlevement à Khartoum d'une musulmane baptisée
CHRISTIANOPHOBIE
Nouvelles de la ligne de front des persécutions: Nigéria, Turquie, Égypte
Rumeur sur l'exécution du pasteur Youcef en Iran
Persécution toujours, au Pakistan encore
Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne
Affrontements entre coptes, islamistes et police: 24 morts, 150 blessés
Oseront-ils exécuter Asia BIBI au Pakistan?
Les attaques contre le Christ se multiplient en France
Le sort des chrétiens en Égypte
Il y a des centaines d'ASIA BIBI au Pakistan
2 chrétiens du Pakistan abattus
Syrie. En zone jihadiste, les chrétiens sont soumis à plusieurs règles du pacte d'Umar
Le pape va canoniser les 800 martyrs d'Otrante
Pakistan: chaque année 700 jeunes chrétiennes sont enlevées et islamisées de force
SYRIE - Les chrétiens, cibles de bandes armées incontrôlées
Fr Edouard Divry o. p. "Pour honorer le martyrologue interreligieux"
Joseph témoigne à visage découvert
Le futur président islamiste d'Egypte dit aux Coptes:
Qui persécute, qui assassine, qui stigmatise les chrétiens
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

Persécution et combat spirituel

La persécution des chrétiens dans le monde, en particulier dans les pays musulmans appliquant plus ou moins la charia, fait que les nouvelles tombent presque chaque jour et il nous est difficile de les signaler. Nous croyons que l'un des blogues les plus exhaustifs sur la question est l'observatoire de la Christianophobie; auquel il est possible de s'abonner ou de recevoir un exemplaire gratuit.

 Imprimer   

Tous les articles | Archives | Recherche

vendredi 15 novembre 2013
Cent mille chrétiens sont assassinés chaque année en raison de leur foi
By NDK @ 13:25 :: 9547 Views :: 0 Comments :: Article Rating :: Informations, Persécutions...
 

Ce texte est la traduction d'un article de M. Introvigne (SOURCE), publié dans la Nuova Bussola Quotidiana relatif aux statistiques concernant le nombre de chrétiens assassinés chaque année, en raison de leur foi.

Introduction de Massimo Introvigne

Le Professeur Todd Johnson est le successeur de son collègue David Barrett (1927-2011), «Monsieur Statistiques» pour les chercheurs de sciences religieuses à travers le monde entier, à la tête du Center for the Study of Global Christianity de South Hamilton (Massachusetts), un centre qui est à l'origine des statistiques sur le nombre des fidèles des diverses religions utilisés par un grand nombre d'universités - et aussi d'Eglises et de communautés religieuses - à l'échelle internationale. Johnson sera en Italie en décembre pour un certain nombre d'engagements, et débutera un séminaire par un rapport sur la méthodologie de la statistique religieuse organisé par l'Université Roma Tre, en collaboration avec le CESNUR et avec l'Académie des Sciences humaines et sociales, le 16 Décembre.

Barrett et Johnson sont également à l'origine de ce qu'ils appellent la «martyrologie» , c'est-à-dire la compilation de statistiques sur le nombre de chrétiens tués « dans des situations de témoignage» ce qui signifie tués parce que chrétiens. Ces chrétiens qui ont été tués, selon Barrett et Johnson, sont au nombre de soixante-dix millions de la mort de Jésus-Christ à l'an 2000, dont 45.000.000 se concentrent durant le XXe siècle. Dans la première décennie du XXIe, de 2000 à 2010, selon Barrett il y en a encore eu un million, soit 100.000 par an. Cette estimation d'une moyenne calculée sur dix ans était de 105.000 en 2011 - l'année où, en commentant ces chiffres lors d'une réunion de l'Union européenne, il la traduisait dans la formule, arithmétiquement logique par rapport au chiffre de 105.000, "d'un chrétien tué toutes les cinq minutes" - alors que l'estimation de Johnson pour 2013, publié dans le numéro 37/1 de sa publication "Bulletin international de recherche missionnaire" était de 100.000.

Périodiquement, ces chiffres sont attaqués; et récemment une information parue sur le site de la BBC donnait l'impression que Johnson lui-même les avait en quelque sorte redimensionnés ou retirés. Afin de clarifier la façon dont les choses se présentent, j'ai interviewé le professeur Johnson lui-même.

Interview

Professeur, est-il vrai que vous avez démenti la fameuse statistique des 100.000 chrétiens tués chaque année?

Mais pas du tout. Il se peut que le journaliste de la BBC ne m'ait pas bien compris, mais j'ai simplement expliqué que la statistique se réfère à une moyenne des dix dernières années, non à une année donnée. Par conséquent, la statistique que nous avons publiée en 2013 correspond à la somme des morts des années 2003 à 2012 divisée par dix. Et la somme divisée par dix donne précisément 100.000. Si nous nous livrons au même exercice l'an prochain, nous ferons le total des morts de 2004 à 2013 et nous le diviserons par dix. Ce chiffre est significatif d'une tendance bien plus que s'il se concentrait sur une seule année où les données peuvent être modifiées par des variables éphémères, et où l'on risque d'annoncer des retournements décisifs causés par des événements positifs ou négatifs qui ne se répéteront pas les années suivantes.

La BBC objecte que 90% des morts au cours des dernières années ont été tués dans la République démocratique du Congo, où il ya une guerre civile en cours. Quelle est votre réponse?

Pour certaines des dix années prises en compte par l'évaluation sur dix ans, il est vrai que les données du Congo pèsent jusqu'à 70% - 90% est exagéré, mais nous avons toujours dit que le Congo pesait beaucoup - ce n'est pas une découverte de la BBC - tandis que sur l'échelle de la décennie, si l'on regarde les autres années, nous prenons en considération une donnée non moins importante, celle du Sud-Soudan, où les choses se sont améliorées ensuite. Beaucoup de mes dernières interventions lors de conférences internationales examinent la situation au Congo, et l'affaire est intéressante pour expliquer notre méthode. Il ya certainement des cas où il est difficile de déterminer si des personnes sont tuées en raison du fait qu'elles sont chrétiennes ou pour des raisons ethniques ou politiques. Dans ce cas, nous évaluons le poids du facteur religieux et sur la base de ce facteur nous attribuons un pourcentage du total des personnes tuées à des raisons religieuses. Pour le Congo, nous avons estimé - de façon très prudente et à titre de précaution -  que le facteur religieux intervient pour vingt pour cent dans les raisons qui provoquent les assassinats. Je dis prudente et à titre de précaution parce que nous avons recueilli sur le terrain, des centaines de témoignages qui parlent de personnes tuées dans les églises et tuées parce que, pour des raisons religieuses, elles refusent de se battre dans les milices ou a fortiori de s'impliquer dans des guerres qu'ils estiment injustes. Par conséquent, pour chaque année, nous ne comptabilisons pas cent pour cent de chrétiens assassinés au Congo dans nos statistiques, mais seulement vingt pour cent. Nous adoptons des critères similaires pour les autres pays. Les critères, on peut toujours les discuter, mais je dois avouer que je ne comprends pas bien les objections qui vous invitent à soustraire les chrétiens tués au Congo, comme s'ils étaient des victimes de seconde zone par rapport à ceux d'autres pays.

Mais la BBC affirme que ce ne sont pas des «martyrs». Est-ce vrai?

La notion de «martyr» n'est pas univoque. Par exemple, la tradition juive - qui considère «martyrs» les victimes de l'Holocauste - ou celle de l'islam qui ont un concept plus extensif du "martyre" que celui du christianisme. Je suis protestant, mais je sais que l'Église catholique a en revanche un concept plus restrictif: seul est "martyr" celui qui offre volontairement sa vie pour sa foi. Si quelqu'un est victime d'une bombe qui fait exploser une église ou un local fréquenté par les chrétiens, pour l'Église catholique, il n'est pas nécessairement un «martyr», alors que pour de nombreux protestants il l'est. Nous sommes conscients de ces différences de terminologie, et c'est pourquoi aujourd'hui nous avons tendance à moins parler de «martyrs» mais plutôt de «personnes tuées dans des situations de témoignage».

Si la situation au Congo devait s'améliorer, votre moyenne calculée sur la dernière décennie va baisser?

Il y a des chances, et nous espérons qu'il en sera ainsi. Mais je voudrais ajouter un mot d'avertissement. Lorsque la situation s'est améliorée au Sud-Soudan, nous avons pensé que nous pourrions arriver à des estimations beaucoup plus faibles, et c'est alors qu'a explosé la situation dramatique au Congo. L'histoire du christianisme dans les deux derniers siècles ne conduit pas à l'optimisme: quand la violence s'atténue dans un pays particulier, elle explose souvent ailleurs. Le fait que les chrétiens soient victimes de campagnes de haine, soient discriminés, soient tués en nombre encore élevé dans de nombreuses régions du monde fait craindre que de nouvelles flambées de violence se produisent dans d'autres zones géographiques.

Comments
Only registered users may post comments.
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie