Blog du fondateur

  vendredi 28 avril 2017  
Autres rubriques » Expression/Awal    Connexion   
Expres/Awal Réduire
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
Réponse d'un kabyle chrétien à l'arrogance de certains messages
APPEL des CHRETIENS du monde MUSULMAN
Cédre répond à l'affirmation d'un intervenant du forum "Les Kabyles ne sont pas des chrétiens"
Réponse globale aux nombreux courriels reçus réfutant les bases de la révélation chrétienne
Le Christianisme est-il d'origine divine ou satanique...(3 pages)
Neuvaine par saint Augustin : du 20 au 28 août
"La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", analyse d'un livre souvent cité sur les sites islamiques
Dialogue islamo-chrétien. Approche réaliste et objective. Approche idéaliste et subjective
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
1er PÈLERINAGE À PAVIE auprès des reliques d'AUGUSTIN
Jésus et Muhammad
La SHAHADA et le Cardinal
MORT D'UN TÉMOIN DE L'EGLISE PERSÉCUTÉE
Les convertis issus de l'islam et l'avenir religieux de l'Europe
Dialogue interreligieux. Le Vatican dessine les lignes directrices. Déclarations diverses
N'AYEZ PAS PEUR!
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
"Islam. Doctrine de l'abrogation" par Père Zakaria BOUTROS
Marie-Thérèse Urvoy:"Le dialogue islamo-chrétien: du principe à la réalité"
L'EVANGILE [à] contre CORAN
A propos des conférences de Dominique URVOY et Tariq RAMADAN à l'Institut du Monde Arabe (IMA), le 19/02/09
MARIE est apparue en Egypte le 11/12 - 16/12 et 22/12
Va en Enfer Notre-Dame de Kabylie !
Père Zakaria Boutros: La justice de Dieu, Sa miséricorde et le concept de la Rédemption
Réponses du père François Jourdan aux questions de Moh-Christophe Bilek
Le Service des Relations avec l'Islam et les persécutions antichrétiennes
DISPUTATION avec les islamistes, principes de charité
Réponse du père François Jourdan à la recension critique du père Borrmans
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy: "Soufisme"
Al Jazeera Network: en Afrique, chaque jour 16.000 musulmans quittent l'islam
LETTRE OUVERTE A JESUS CHRIST pour Son Eglise en France
Réflexions autour la présence de représentants de l'Église aux rencontres 2012 de l'UOIF
Un événement unique: 1968-1971 la Très Sainte Vierge apparaît en Egypte et est photographiée
Attaques médiatiques contre le Père Zakaria Boutros
Le séminaire islamo-catholique de Rome et l'Appel des Chrétiens du Monde Musulman
Chrétiens et musulmans quel avenir ensemble?
Dialogue interreligieux ou dialogue interculturel
LA CRÉDULITÉ DE CERTAINS CATHOLIQUES EST SIDERANTE!
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Respect au Pape
Les contradicteurs islamistes se lâchent...puis se fâchent
Mon Dieu que vous seriez petit si je vous comprenais !
La lettre du père Antoine Moussali
Acharnement médiatique contre l'Eglise. Dénonciation de Mgr Rey. Annonces prophétiques
Danielle Pister-Lopez: "Des Hommes et des dieux. Quels hommes? Quels dieux?"
LOURDES, MARIE et les MUSULMANS 1ère partie
Conversion à l'Islam ?
Le père Christophe Roucou a béni des convertis ex-musulmans
AU ROI DU MAROC PAR RACHID, PASTEUR MAROCAIN
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

EXPRESSION/AWAL

Ce site a été conçu dés le départ dans le but de donner la parole aux convertis venus des traditions musulmanes, qui ont forcément un point de vue différent sur la religion qu'ils ont quittée pour adhérer à Jésus Christ et à Sa Bonne Nouvelle (Èvangile signifiant cela). Toutefois les hérétiques qui s'ingénient à concilier la foi islamique et la foi chrétienne nous évitent, et nous sont même hostiles parce que nous déclarons qu'il faut abjurer l'islam pour être chrétien.

Jésus est venu pour NOUS SAUVER, nous libérer. Mais de quoi? Des ténèbres et du péché, pour faire de nous ses frères et des enfants de Dieu. Assurément la doctrine islamique s'est constituée dés le début contre la Rédemption et ne veut pas entendre parler du Dieu d'Amour. Alors disons-le à tous, car c'est là notre foi : le Christ revient dans la gloire pour juger les vivants et les morts, y compris Mahomet.

Celui qui a entendu prêcher l'Evangile et ne confesse pas que Jésus est Seigneur et Fils de Dieu n'est pas son disciple et goûtera à la colère de Dieu: c'est l'Ecriture qui le dit pas le fondateur de ce site. Quant à ceux, prêtres ou simples baptisés, qui renient le Christ devant les hommes, nous savons ce que Jésus en dit: Lc 12, 8-9

Diffuser   Imprimer   
 
RéduireLes articles de la rubrique
 
  
jeudi 31 mai 2012
La Conférence européenne des chrétiens Nord-africains et du
Publié par Amghar Zik le jeudi 31 mai 2012 / 06:08 :: 15751 Vues ::Article Rating:: Expression - Awal, Chronique des évènements du dialogue...

Saïd Oujibou, avec toute son équipe, dont sa femme, a réussi son pari de garder pour toutes ces rencontres, qui se sont déroulées du 25/05 au 28/05, un esprit d'ouverture vers les musulmans, et un esprit oeucuménique envers les chrétiens de toute obédience.

En gros, comme il le dit à la journaliste du Monde, l'enjeu est de tenter de sortir les néochrétiens venus de l'islam, du ghetto dans lequel on voudrait les enfermer ; ce faisant le but final est de leur donner une visibilité nécessaire et voulue par le Christ:  "on ne met pas une lampe sous le boisseau" st Marc 4,21.

Le journal le Monde (1) en parle (repris par Boursorama), mais c'est surtout Actu chrétienne qui est le plus complet dans tout ce qui s'y est passé...

De ce point de vue les tables rondes qui ont permis pour la première à des convertis de l'islam de faire face à des représentants musulmans, et de se parler, est à considérer comme un tournant dans le dialogue islamo-chrétien. POURQUOI ?

Parce qu'il est manifeste que les chrétiens qui sont missionnés pour ce dialogue, soit officiellement, soit l'ont décidé de leur propre chef, le mènent, notamment chez les catholiques, de telle sorte :

- qu'ils ne défendent pas leurs frères menacés en tant qu'apostats, ou persécutés en tant que "dhimmis";

- qu'ils préfèrent discuter des torts causés par le colionalisme, les croisades et autre reconquista;

- que, pendant que leurs frères fuient leur terre ancestrale, poussés à l'exil, ils discutent du sexe des anges entre eux, et partagent des loukoums avec leurs protagonistes musulmans;

- que, tandis que l'islam fait du prosélytisme chez les pauvres jeunes désorientés, de culture chrétienne, dans les banlieues françaises, qu'il est interdit à ses adeptes de lire la Bible, les chers dialoguistes chrétiens de France et de Navarre font des ronds de jambes avec leurs vis à vis musulmans;

- qu'alors que toute réciprocité est exclue pour les défenseurs de l'islam pur et dur, comme d'afficher son appartenance chrétienne en pays musulman, comme de posséder un lieu de culte ou de porter sur soi une croix en Arabie Saoudite, les responsables chrétiens du dialogue évitent soigneusement d'en parler avec leurs amis musulmans, pour ne pas les offenser!

Ce temps des gâteaux orientaux et du thé à la menthe va prendre fin, car les musulmans se lasseront des idiots utiles avec qui la discussion est un palabre africain, sans lendemain. Tandis qu'ils seront bien obligés de dialoguer en vérité avec les chrétiens Arabes et les convertis qu'ils stigmatisent du terme d'apostats.

Le signe de ce changement vient d'un homme courageux, l'imam Chelghoumi qui interpelle tous les responsables religieux de France, qu'ils soient chrétiens, juifs ou musulmans en ces termes:

 "POURQUOI NE PAS AVOIR REAGI LORSQUE J'AI ETE MENACE?"

Ecouter son intervention

D'ailleurs c'est ce que j'ai compris en 2011 sur Radio Notre-Dame, lorsque nous fûmes invités à une émission sans nous avertir que M. Dalil Boubaker serait là.

J'ai trouvé cette rencontre pour ma part bénéfique car elle fut l'occasion de lui faire dire ce qu'il pensait des musulmans qui quittaient l'islam. Même s'il use de la taqia comme l'autorisent les textes islamiques, nous avons simplement à souhaiter deux choses:

1- que publiquement les représentants de l'islam en France, reconnus par les pouvoirs publics, se prononcent et s'engagent sur le respect de la liberté religieuse et de la liberté de consience.

2- qu'ils reconnaissent que le jugement revient à Dieu au final et que les textes islamiques sont rendus caduques de fait puisque les musulmans qui se convertissent prennent leur responsabilité en connaissance de cause et face à Dieu qui est le seul juge.

(1) article du monde du 26/05/12, de Stéphanie Le Bars, (voir en 2ème page), dans lequel DECLARE LE PRESIDENT DU cfcm, MOHAMMED MOUSSAOUI:

 "J'ai toujours dit que changer de religion relevait de la liberté individuelle, même si en islam l'apostasie demeure un péché." Et, ajoute-t-il, "seul Dieu est juge, et les musulmans n'ont pas à reprocher quoi que ce soit à ceux qui font ce choix".

Page précédente | Page suivante
Commentaires
Par Anonymous User le jeudi 31 mai 2012 19:02
L'idée du pasteur Saïd est judicieuse en effet: avec Jean Maher (Égyptien) ils ont réussi à mettre autour de la même table musulmans et convertis de l'islam, c'est à encourager.
Cependant je ne suis pas d'accord sur son adoption du concept d'islamophobie.
L'islamophobie est une invention trompeuse, car selon ses tenants si on critique l'islam on est donc islamophobe! En vérité ce sont les personnes musulmanes qu'il faut veiller à respecter, en dépit de leurs comportements inspirés de leur religion. Dans le même ordre d'idée, il faut respecter les personnes de religion juive, les bouddhistes, les personnes qui pratiquent le Vaudou; sans pour autant aimer le judaïsme, ou le bouddhisme ou le Vaudou.

Par Muhend-Christophe Bibb le vendredi 1 juin 2012 06:28
Anonyme aurait raison si l'on écoute que Saïd ou Jean Maher qui, en tant qu'organisateurs, ont essayé de faire des concessions. Mais les chrétiens présents ne se sont pas laissés avoir et ont souvent réagi. Pour eux c'est une christianophobie virulente qu'on peut relever et constater dans la plupart des pays musulmans. La fameuse "islamophobie" cache en réalité une simple xénophobie (détestation de l'étranger) qui se manifeste chez tous les peuples.
En Algérie, par exemple, les Kabyles et les Berbères en général sont sommés de se dire "Arabes", de parler arabe, sans quoi ils sont méprisés et stigmatisés.
Même en Arabie Saoudite, les autochtones de ce pays, méprisent les autres Arabes (Nord-Africains, Egyptiens, etc.) et les autres musulmans (Pakistanais, Afghans, Indonisiens, etc.). Tous ceux qui ont pu voyager en Arabie Saoudite le reconnaissent.

 
 
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie   
In view of this replica watches uk, this table is replica rolex only suitable for daily inconvenience diving buyers, say exaggeration point seems to swiss replica watches be able to bring dinner, in replica watches addition to elegant and low-key red gold material, reduced to 42 mm case is also more suitable for everyday wear.