Blog du fondateur

  mardi 12 décembre 2017  
Autres rubriques » Expression/Awal    Connexion   
Expres/Awal Réduire
APPEL des CHRETIENS du monde MUSULMAN
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
Réponse d'un kabyle chrétien à l'arrogance de certains messages
Réponse globale aux nombreux courriels reçus réfutant les bases de la révélation chrétienne
Cédre répond à l'affirmation d'un intervenant du forum "Les Kabyles ne sont pas des chrétiens"
Le Christianisme est-il d'origine divine ou satanique...(3 pages)
Dialogue islamo-chrétien. Approche réaliste et objective. Approche idéaliste et subjective
"La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", analyse d'un livre souvent cité sur les sites islamiques
Neuvaine par saint Augustin : du 20 au 28 août
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
1er PÈLERINAGE À PAVIE auprès des reliques d'AUGUSTIN
Jésus et Muhammad
Les convertis issus de l'islam et l'avenir religieux de l'Europe
Dialogue interreligieux. Le Vatican dessine les lignes directrices. Déclarations diverses
MORT D'UN TÉMOIN DE L'EGLISE PERSÉCUTÉE
La SHAHADA et le Cardinal
Va en Enfer Notre-Dame de Kabylie !
N'AYEZ PAS PEUR!
L'EVANGILE [à] contre CORAN
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
A propos des conférences de Dominique URVOY et Tariq RAMADAN à l'Institut du Monde Arabe (IMA), le 19/02/09
Marie-Thérèse Urvoy:"Le dialogue islamo-chrétien: du principe à la réalité"
"Islam. Doctrine de l'abrogation" par Père Zakaria BOUTROS
DISPUTATION avec les islamistes, principes de charité
MARIE est apparue en Egypte le 11/12 - 16/12 et 22/12
Père Zakaria Boutros: La justice de Dieu, Sa miséricorde et le concept de la Rédemption
Le Service des Relations avec l'Islam et les persécutions antichrétiennes
Réponses du père François Jourdan aux questions de Moh-Christophe Bilek
Réflexions autour la présence de représentants de l'Église aux rencontres 2012 de l'UOIF
Réponse du père François Jourdan à la recension critique du père Borrmans
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy: "Soufisme"
LETTRE OUVERTE A JESUS CHRIST pour Son Eglise en France
Chrétiens et musulmans quel avenir ensemble?
Dialogue interreligieux ou dialogue interculturel
Le séminaire islamo-catholique de Rome et l'Appel des Chrétiens du Monde Musulman
Respect au Pape
Attaques médiatiques contre le Père Zakaria Boutros
Un événement unique: 1968-1971 la Très Sainte Vierge apparaît en Egypte et est photographiée
LA CRÉDULITÉ DE CERTAINS CATHOLIQUES EST SIDERANTE!
Al Jazeera Network: en Afrique, chaque jour 16.000 musulmans quittent l'islam
Les contradicteurs islamistes se lâchent...puis se fâchent
Mon Dieu que vous seriez petit si je vous comprenais !
Danielle Pister-Lopez: "Des Hommes et des dieux. Quels hommes? Quels dieux?"
Le père Christophe Roucou a béni des convertis ex-musulmans
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Acharnement médiatique contre l'Eglise. Dénonciation de Mgr Rey. Annonces prophétiques
La lettre du père Antoine Moussali
LOURDES, MARIE et les MUSULMANS 1ère partie
Conversion à l'Islam ?
AU ROI DU MAROC PAR RACHID, PASTEUR MAROCAIN
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

EXPRESSION/AWAL

Ce site a été conçu dés le départ dans le but de donner la parole aux convertis venus des traditions musulmanes, qui ont forcément un point de vue différent sur la religion qu'ils ont quittée pour adhérer à Jésus Christ et à Sa Bonne Nouvelle (Èvangile signifiant cela). Toutefois les hérétiques qui s'ingénient à concilier la foi islamique et la foi chrétienne nous évitent, et nous sont même hostiles parce que nous déclarons qu'il faut abjurer l'islam pour être chrétien.

Jésus est venu pour NOUS SAUVER, nous libérer. Mais de quoi? Des ténèbres et du péché, pour faire de nous ses frères et des enfants de Dieu. Assurément la doctrine islamique s'est constituée dés le début contre la Rédemption et ne veut pas entendre parler du Dieu d'Amour. Alors disons-le à tous, car c'est là notre foi : le Christ revient dans la gloire pour juger les vivants et les morts, y compris Mahomet.

Celui qui a entendu prêcher l'Evangile et ne confesse pas que Jésus est Seigneur et Fils de Dieu n'est pas son disciple et goûtera à la colère de Dieu: c'est l'Ecriture qui le dit pas le fondateur de ce site. Quant à ceux, prêtres ou simples baptisés, qui renient le Christ devant les hommes, nous savons ce que Jésus en dit: Lc 12, 8-9

Diffuser   Imprimer   
 
RéduireLes articles de la rubrique
 
  
lundi 12 juillet 2010
L'Evangile à contre - Coran
Publié par Muhend-Christophe Bibb le lundi 12 juillet 2010 / 11:35 :: 23524 Vues ::Article Rating:: Expression - Awal, Réponses chrétiennes aux objections musulmanes

 Nous avons au chapitre 10 de saint Luc cette histoire, appelée depuis "parabole du bon Samaritain", qui ne souffre pas de commentaire:

25 Et voici qu'un docteur de la Loi se leva, et, pour l'embarrasser, lui dit :
" Maître, que dois-je faire pour posséder la vie éternelle? "
26 Il lui dit : " Qu'y a-t-il d'écrit dans la Loi? Qu'y lis-tu? "
27 Il répondit : " Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout cœur, de toute ton
âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton proche comme
toi-même. "
28 Il lui dit : " Tu as bien répondu : fais cela et tu vivras. "
29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : " Et qui est mon proche? "
30 Jésus reprit et dit : " Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho; il
tomba entre les mains de brigands qui, après l'avoir dépouillé et chargé de
coups, s'en allèrent, le laissant à demi-mort.
31 Or, par hasard, un prêtre descendait par ce chemin; il le vit et passa
outre.
32 De même un lévite aussi vint en ce lieu, le fit et passa outre.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, vint près de lui, le vit et fut
touché de compassion.
34 Il s'approcha, banda ses blessures, y versant de l'huile et du vin; puis il le
mit sur sa propre monture, le conduisit dans une hôtellerie et prit soin de lui.
35 Le lendemain, tirant deux deniers, il les donna à l'hôtelier et lui dit :
" Prends soin de lui, et ce que tu pourrais dépenser en plus, c'est moi qui te le
rembourserai à mon retour. "
36 Lequel de ces trois te semble avoir été le proche de l'homme qui était
tombé aux mains des brigands? "
37 Il dit : " Celui qui a pratiqué la miséricorde envers lui. " Et Jésus lui dit :
" Va, toi aussi fais de même. "

+++++++++++++++++++++++++++++++++

Nous chercherons en vain, dans le Coran, une définition du "prochain"; contentons-nous du mot "proche". Voici ce qu'on trouve de mieux:

Sourate 2 :

 177. La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux !

On voit bien que le "proche" n'est pas vraiment le "prochain", pas celui de l'Evangile quoi qu'il en soit. Il est plutôt question, dans le Coran, d'une prescription générale pour être pieux. Allah, dans le Livre, n'appelle pas le croyant à "se surpasser", il lui demande d'appliquer ses recommandations, point barre; utiliser sa réflexion, pourrait l'amener à contester ce qu'il lit ou ce qu'il entend!

Tandis que la parabole rapportée par Jésus, sera l'occasion pour lui de dispenser un nouvel enseignement sur la loi qui doit être "surpassée". En effet les deux Juifs, qui n'aident pas la victime des bandits, appliquent la loi à la lettre: ils ne sont pas fautifs au point de vue de la Loi mosaïque.

Mais la nouvelle loi à laquelle doit se référer le chrétien est celle du "coeur"; c'est une loi gravée non sur la pierre ou dans un livre, mais dans le coeur, afin que la raison humaine ne se laisse pas enfermer dans un rituel.

Elle est résumé par cette formule : la LETTRE TUE MAIS L'ESPRIT VIVIFIE!

Page précédente | Page suivante
Commentaires
Par Christian Mira le samedi 17 juillet 2010 04:35
Un grand merci à l'auteur de ce comparatif entre deux enseignements opposés: celui du Nouveau Testament, basé sur les deux commandements de la "Loi de l'Amour" (amour de Dieu et amour du prochain), et celui du Coran. Enseignements que les thuriféraires d'un dialogue islamo-chrétien, où la vérité est exclue, veulent présenter sans réelles contradictions au point de proposer une "liturgie" pour les rencontres interreligieuses avec prières dites en commun (les litanies des 99 noms de Dieu, Al-Fatiha (première sourate du Coran où les chrétiens sont traités d'égarés), des psaumes, mais aucune prière issue du Nouveau Testament)
http://www.notredamedekabylie.net/Autresrubriques/ExpressionAwal/tabid/63/articleType/ArticleView/articleId/582/MarieTherese-UrvoyLe-dialogue-islamochretien-du-principe-a-la-realite.aspx

Pour ces ecclésiastiques du Service des Relations avec l'Islam (SRI) de la Conférence des Evêques de France, il y a fuite devant une relation saine et vraie, afin de mettre en avant de faux points communs basés sur des confusions liés à un vocabulaire qui n'a pas le même sens, confusions qui déroutent et affaiblissent l'interlocuteur chrétien. En particulier il y a volonté d'ignorer que dans le Coran, le prochain est strictement celui qui appartient à la communauté des fidèles (l'Ouma). Ainsi le Coran demande aux croyants "l'affection à l'égard des proches" (Sourate 42 "La consultation", verset 23), mais "l'inimitié et la haine" envers les incroyants (Sourate 60 "L'éprouvée", verset 4). Ce qu'il résume en disant que "ceux qui sont avec lui [le Prophète] sont durs (le Coran traduit par Blachère dit même "violents") à l'égard des infidèles, miséricordieux entre eux" (Sourate 48 "La conquête", verset 29). Il y a aussi volonté d'ignorer que les versets de la période mecquoise, qui incitent à la paix et au pardon, sont abrogés par les versets 5 (verset dit du "Sabre") et 29 de la sourate 9 "Le repentir"At-Taubah). Dans ce dernier verset 29 les juifs et les chrétiens peuvent être épargnés à condition "qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés.". Pour savoir ce que représentent "soumission" et "humiliation" on peut consulter le pacte d'Omar II. Il y a encore volonté de faire silence sur le sort réservé aux apostats, et surtout sur un élément fondamental d'un dialogue sain: les persécutions antichrétiennes dans les pays musulmans, persécutions qui devraient impliquer des deux côtés une condamnation claire de ces violences prenant chaque mois plus d'ampleur, comme le montrent les sites consacrés à cette douloureuse question, tels que
http://www.compassdirect.org/
http://www.christianpersecution.info/
et l'article de "Notre-Dame de Kabylie"
http://www.notredamedekabylie.net/Autresrubriques/ExpressionAwal/tabid/63/articleType/ArticleView/articleId/554/Martyrs-abandonnes-Le-silence-des-institutions-catholiques-sur-les-persecutions-des-chretiens.aspx

Les musulmans intellectuellement honnêtes, faisant une lecture sérieuse du Nouveau Testament, sont naturellement amenés à se poser des questions sur les enseignements si opposés des deux religions. Parmi eux certains, au risque de leur vie, choisissent alors de suivre Jésus, le Modèle offert aux chrétiens pour les guider, et Sa "Loi d'Amour", où le "prochain" inclut les ennemis et les persécuteurs. Il font ainsi le choix de rejeter totalement le "Beau Modèle" de l'islam, dont la Sira (la biographie canonique de Mahomet) raconte en particulier qu'il approuva l'exécution de 600 à 900 juifs médinois des Banu Qurayzah, les femmes et les enfants étant réduits en esclavage, ainsi que l'élimination physique des opposants dont la poétesse Asma bint Marwan, le poète Kab ibn al-Ashraf, Sufyan ibn Khalid, Abu Rafi, Abu Afak, Amir ibn Jihash.
C'est ce choix qu'a fait l'auteur de l'article ici commenté, cf.
http://notredamedekabylie.net/VIEchrétienne/Témoignages/tabid/57/articleType/ArticleView/articleId/65/Temoignage-de-MohammedChristophe.aspx
Choix que les adeptes d'un dialogue sans condition perçoivent implicitement comme un obstacle aux bonnes relations avec les interlocuteurs musulmans.

 
 
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie   
友情链接:6新葡京网站新葡京官网新葡京娱乐新葡京国际娱乐新葡京官方网站新葡京游戏新葡京集团新葡京网址澳门新葡京网新葡京网新葡京娱乐场新葡京官方网址新葡京注册新葡京国际新葡京开户澳门新葡京注册澳门线上新葡京澳门新葡京导航澳门新葡京手机开户澳门新葡京手机网址新葡京网站新葡京官网新葡京娱乐新葡京免费注册新葡京官方网站新葡京免费开户新葡京集团新葡京网址澳门新葡京网新葡京手机注册新葡京娱乐场新葡京手机开户新葡京会员注册新葡京国际新葡京会员开户