Blog du fondateur

  vendredi 28 avril 2017  
Autres rubriques » Expression/Awal    Connexion   
Expres/Awal Réduire
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
Réponse d'un kabyle chrétien à l'arrogance de certains messages
APPEL des CHRETIENS du monde MUSULMAN
Cédre répond à l'affirmation d'un intervenant du forum "Les Kabyles ne sont pas des chrétiens"
Réponse globale aux nombreux courriels reçus réfutant les bases de la révélation chrétienne
Le Christianisme est-il d'origine divine ou satanique...(3 pages)
Neuvaine par saint Augustin : du 20 au 28 août
"La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", analyse d'un livre souvent cité sur les sites islamiques
Dialogue islamo-chrétien. Approche réaliste et objective. Approche idéaliste et subjective
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
1er PÈLERINAGE À PAVIE auprès des reliques d'AUGUSTIN
Jésus et Muhammad
La SHAHADA et le Cardinal
MORT D'UN TÉMOIN DE L'EGLISE PERSÉCUTÉE
Les convertis issus de l'islam et l'avenir religieux de l'Europe
Dialogue interreligieux. Le Vatican dessine les lignes directrices. Déclarations diverses
N'AYEZ PAS PEUR!
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
"Islam. Doctrine de l'abrogation" par Père Zakaria BOUTROS
Marie-Thérèse Urvoy:"Le dialogue islamo-chrétien: du principe à la réalité"
L'EVANGILE [à] contre CORAN
A propos des conférences de Dominique URVOY et Tariq RAMADAN à l'Institut du Monde Arabe (IMA), le 19/02/09
MARIE est apparue en Egypte le 11/12 - 16/12 et 22/12
Va en Enfer Notre-Dame de Kabylie !
Père Zakaria Boutros: La justice de Dieu, Sa miséricorde et le concept de la Rédemption
Réponses du père François Jourdan aux questions de Moh-Christophe Bilek
Le Service des Relations avec l'Islam et les persécutions antichrétiennes
DISPUTATION avec les islamistes, principes de charité
Réponse du père François Jourdan à la recension critique du père Borrmans
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy: "Soufisme"
Al Jazeera Network: en Afrique, chaque jour 16.000 musulmans quittent l'islam
LETTRE OUVERTE A JESUS CHRIST pour Son Eglise en France
Réflexions autour la présence de représentants de l'Église aux rencontres 2012 de l'UOIF
Un événement unique: 1968-1971 la Très Sainte Vierge apparaît en Egypte et est photographiée
Attaques médiatiques contre le Père Zakaria Boutros
Le séminaire islamo-catholique de Rome et l'Appel des Chrétiens du Monde Musulman
Chrétiens et musulmans quel avenir ensemble?
Dialogue interreligieux ou dialogue interculturel
LA CRÉDULITÉ DE CERTAINS CATHOLIQUES EST SIDERANTE!
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Respect au Pape
Les contradicteurs islamistes se lâchent...puis se fâchent
Mon Dieu que vous seriez petit si je vous comprenais !
La lettre du père Antoine Moussali
Acharnement médiatique contre l'Eglise. Dénonciation de Mgr Rey. Annonces prophétiques
Danielle Pister-Lopez: "Des Hommes et des dieux. Quels hommes? Quels dieux?"
LOURDES, MARIE et les MUSULMANS 1ère partie
Conversion à l'Islam ?
Le père Christophe Roucou a béni des convertis ex-musulmans
AU ROI DU MAROC PAR RACHID, PASTEUR MAROCAIN
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

EXPRESSION/AWAL

Ce site a été conçu dés le départ dans le but de donner la parole aux convertis venus des traditions musulmanes, qui ont forcément un point de vue différent sur la religion qu'ils ont quittée pour adhérer à Jésus Christ et à Sa Bonne Nouvelle (Èvangile signifiant cela). Toutefois les hérétiques qui s'ingénient à concilier la foi islamique et la foi chrétienne nous évitent, et nous sont même hostiles parce que nous déclarons qu'il faut abjurer l'islam pour être chrétien.

Jésus est venu pour NOUS SAUVER, nous libérer. Mais de quoi? Des ténèbres et du péché, pour faire de nous ses frères et des enfants de Dieu. Assurément la doctrine islamique s'est constituée dés le début contre la Rédemption et ne veut pas entendre parler du Dieu d'Amour. Alors disons-le à tous, car c'est là notre foi : le Christ revient dans la gloire pour juger les vivants et les morts, y compris Mahomet.

Celui qui a entendu prêcher l'Evangile et ne confesse pas que Jésus est Seigneur et Fils de Dieu n'est pas son disciple et goûtera à la colère de Dieu: c'est l'Ecriture qui le dit pas le fondateur de ce site. Quant à ceux, prêtres ou simples baptisés, qui renient le Christ devant les hommes, nous savons ce que Jésus en dit: Lc 12, 8-9

Diffuser   Imprimer   
 
RéduireLes articles de la rubrique
 
  
samedi 23 mai 2009
"La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", analyse d'un livre souvent cité sur les sites islamiques
Publié par lalla jerjer le samedi 23 mai 2009 / 14:50 :: 29945 Vues ::Article Rating:: Expression - Awal, Réponses chrétiennes aux objections musulmanes

-1 Introduction au sujet

 

Un intervenant sur le forum de Notre-Dame de Kabylie nous a incité à lire "La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?" de Mounquidh Ibn Mahmoud Assaquâr, saoudien, docteur en religion, connu dans les milieux islamiques pour ses recherches en religion comparée (http://www.islamhouse.com/ip/166390). La traduction en français semble récente. Il s'agit d'un livre qui rencontre un grand succès sur les sites islamiques, où son téléchargement est gratuit, par exemple sur http://www.islamhouse.com/p/172314.

 

L'objectif de Mounquidh Ibn Mahmoud Assaquâr est de démontrer que Mahomet, le Prophète de l'islam, a bien été annoncé dans la Bible. Les traces de cette annonce seraient décelables, malgré les falsifications de ce livre, opérées par les juifs et les chrétiens, qui se seraient efforcés ainsi d'en effacer l'information [1]. Pour identifier ces traces le livre de cet auteur se veut scientifique, en prenant le soin de présenter les arguments des deux parties dans ce débat, pour mieux réfuter ceux qui s'opposent à sa thèse. L'idée directrice est celle que l'islam avance depuis longtemps, i.e.: dans la lignée des prophètes "majeurs", chacun d'eux a annoncé le suivant. Jésus aurait ainsi annoncé Mahomet, le Sceau des Prophètes, désigné par l'évangéliste Jean sous le nom de Paraclet. Bien avant Mounquidh, une présentation de cette croyance islamique de l'annonce de Mahomet par les prophètes antérieurs a été l'objet de nombreuses recherches musulmanes dans les livres saints des autres "religions révélées". Elle est exposée en particulier dans l'article http://fr.wikipedia.org/wiki/Annonce_de_la_venue_de_Mahomet. Le livre "La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?" reprend les mêmes arguments, en les développant et les commentant sous l'angle apologétique.

 

La démonstration de l'auteur se situe dans le cadre du système de référence de l'islam où l'Évangile est alors compris, et interprété dans ce système. En particulier Mounquidh, dans la traduction en français de son livre, parle de "Jésus" pour désigner en fait l'homme que le Coran appelle Îsâ, avant dernier prophète de l'islam, dont le portrait dessiné est très différent du Jésus du christianisme. C'est ainsi que le grand théologien du XIème siècle al-Ghazâli proclame dans son traité de la "Revivification des sciences religieuses": "cent vierges forment sa rétribution au paradis en récompense de sa chasteté sur terre". De même le Îsâ du Coran n'a aucun rapport avec "Yashou" (c'est à dire "Il Sauve"), nom donné à Jésus par les arabes chrétiens, proche de "Ieschoua" en hébreux, qui se traduit par "Dieu sauve". Sous ces deux derniers noms, qui reflètent la nature profonde de l'être, Jésus se manifeste comme rédempteur, Vrai Dieu et Vrai Homme, ce que rejette farouchement le Coran, cf.

http://www.notredamedekabylie.net/Dialogueislamochrétien/DuvocabulairedelIslam/tabid/97/articleType/ArticleView/articleId/414/Isa-nest-pas-Jesus-article-de-MarieTherese-URVOY.aspx

 

Dans ce cadre, l'auteur de "La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", présente alors implicitement sa réflexion comme une démarche scientifique, et annonce dès la préface "Le Nouveau Testament, en dépit des niaiseries et des falsifications qu’il a subies, renferme de nombreuses annonces prédisant la venue du dernier des Messagers divins".

 

Une telle affirmation est dans la logique du système clos de référence de l'islam, pour lequel le Coran est considéré comme la partie la plus juste de Um al Kitab, la Mère (ou matrice) du Livre (préservé dans les cieux sur la "table gardée"), choisie par Dieu pour la transmettre à l'humanité, avec le dernier prophète, élu de Dieu comme messager (rasoul). Les parties précédentes (Thora et Evangile) sont regardées comme falsifiées (tahrîf) par les juifs et les chrétiens qui, en particulier, auraient "censuré" l'annonce claire de Mahomet. Or le Coran, ainsi dit "incréé", parole de Dieu dans sa matérialité, donc intangible et invariable, soutient la réalité de cette annonce (sourate VII Al-Araf, verset 157, et sourate 61 As-Saff, verset 6). Bien que la "parole de Dieu" ne puisse pas être un sujet de discussion, et malgré l'accusation de falsification de la Bible plusieurs fois mentionnée dans le Coran, Mounquidh veut convaincre ses lecteurs, et plus particulièrement les chrétiens, de la justesse de son propos en se livrant à une longue démonstration.

 

Dans le choix des citations du Nouveau Testament, l'accusation de falsification faite aux juifs et aux chrétiens dans le Coran, permet    à     l'auteur de "La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?" d'ignorer leur contexte, et celles qui ne vont pas dans le sens de son propos. Ce point est l'une des caractéristiques du système clos de référence de l'islam. Parmi les citations de Mounquidh l'une d'entre elles occupe une situation centrale dans son argumentation, celle de l'évangile de Jean 15; 26-27:

 

"Lorsque le Paraclet que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi. Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement."

 

Or parmi les diverses formes de ce témoignage (cf. le paragraphe 2.2.1), citées par Mounquidh Ibn Mahmoud Assaquâr, la plus importante, celle relative aux commandements transmis par Jésus, "Notre prophète, lui, a remémoré aux gens tous les ordres divins qu'ils avaient négligés et que Dieu avait révélés à tous ses messagers, dont Jésus", permet d'invalider toute l'argumentation de cet auteur. Ceci se fait sur la base des réponses à deux questions essentielles: quel est le témoignage demandé par Jésus à ses disciples (nouvelle Loi d'Amour, incluant l'amour des ennemis), quel est celui rendu par Mahomet et ses disciples (violence sacrée contre les infidèles)?

 

Cet article traite dans une première partie du niveau religieux de la thèse de Mounquidh Ibn Mahmoud Assaquâr, sur la base des deux questions ci-dessus. Ensuite un paragraphe est consacré  à   l'argumentation de cet auteur au niveau de l'analyse historique et linguistique des textes en cause. Il est suivi d'une réfutation basée sur ce que les musulmans appellent la falsification du Nouveau Testament

 

- 2 Invalidation de l'argumentation de Mounquidh au niveau des "ordres divins" qu'il mentionne.

 

2.1 Le témoignage demandé par Jésus

 

2.1.1 La demande de témoignage

 

Jésus demande à ses disciples d'être Ses témoins plusieurs fois dans le Nouveau Testament:

 

- "Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre". (Actes 1:8)

 

- "Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie." (Jean 20:21)

 

- "Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fil et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde". (Matthieu 28:19-20)

 

- "C’est comme il a été écrit: le Christ souffrira et ressuscitera des morts le troisième jour, et on prêchera en son nom la conversion et le pardon des péchés à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis". (Luc 24; 46-49)

 

- "Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, - car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, -ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous". (Lettre 1 Jean 1;1-4)

 

- "Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux". (Matthieu 5;16).

 

- "Et voici par quoi nous savons que nous le (Jésus) connaissons: si nous gardons ses commandements. Celui qui dit le connaitre et ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, c'est en lui véritablement que l'amour de Dieu est parfait; par là nous connaissons que nous sommes en lui. Celui qui dit demeurer en lui doit lui aussi marcher comme il a marché lui-même". (Lettre 1 Jean 2;1-4)

 

SUITE page 2

 

 

Page précédente | Page suivante
Commentaires
Par Ren' (blogren.over-blog.com) le mercredi 27 mai 2009 11:13
Merci d'avoir attiré notre attention sur cet ouvrage ; il est toujours utile de connaître les sources -jamais citées- des copier-collers de forumistes...

 
 
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie   
In view of this replica watches uk, this table is replica rolex only suitable for daily inconvenience diving buyers, say exaggeration point seems to swiss replica watches be able to bring dinner, in replica watches addition to elegant and low-key red gold material, reduced to 42 mm case is also more suitable for everyday wear.